Géotechnique et géologie : détection des réseaux et repérage avec radar


Applications avec les Antennes Basses Fréquences de 40, 70, 100, 200 et 400 MHz.


- Reconnaissance (Structures et couches géologiques, fractures, discontinuités...),
- Détection des bancs calcaires, cavités karstiques et carrières souterraines,
- Détection des blocs enterrés et moraines avant excavation,
- Détection des nappes phréatiques,
- Auscultation des digues en béton (Recherche de vides sous parement béton),
- Pollution d’hydrocarbures dans les sols, dechets enfouis, citernes...
Avantages de la méthode

- Mesures à grand rendement (plusieurs km par jour),
- Coût de la méthode réduit par rapport aux méthodes classiques d’investigation,
- Matériel adapté aux conditions du chantier (souplesse d’utilisation),
- Différents modes de configuration des mesures suivant la taille et la profondeur des objets recherchés.
Restrictions

- Déconseillé dans les milieux conducteurs (argile, limons saturés en eau...),
- Interprétation délicate dans les milieux hétérogènes,
- Phase de validation indispensable pour l’interprétation,
- Temps d’interprétation assez long (1 journée terrain = 3 jours d’interprétation).


Recherche de cavités avec Aquitaine radar /Sud Ouest
Recherche de cavités avec Aquitaine radar

Exemple de détection des réseaux et repérage des zones géologiques avant excavation


- Client : Autoroutes du Sud de la France
- Lieu : Tunnel du Puymorens
- Longueur : 4 800 mètres
- Date : Décembre 2005
- Maître d’oeuvre : Ingérop C & I
- Sous-traitance sondage : CEBTP

Afin de desservir en air frais les 5 abris et 37 niches du Tunnel du Puymorens, le dispositif de ventilation auxiliaire est alimenté par une gaine principale située sous un trottoir. Or cette gaine s’est fissurée, favorisant l’infiltration de l’eau, dont l’accumulation peut entraîner un dysfonctionnement de la ventilation auxiliaire. L’accès à cette gaine étant impossible, il a été décidé de mettre en place une nouvelle gaine, et ce, à 1 m de profondeur dans l’axe de la chaussée. La maîtrise d’oeuvre a été confiée à la société Ingérop de Toulouse, laquelle a sous-traité une campagne de reconnaissance au CEBTP de la Haute-Garonne et à Aquitaine Radar. LA mission a consisté a  consisté a :
  - Repérer les réseaux qui cheminent sous la chaussée à des profondeurs variables.
   - Effectuer 72 carottages dans la chaussée pour confirmer la structure en place et la nature des matériaux rencontrés.

Notre solution
L’auscultation radar s’est déroulée en 2 étapes :
- La première étape a consisté à faire 6 profils radar au droit des niches et abris (3 par voie) afin de déterminer la profondeur des réseaux.
- La deuxième étape a consisté à faire un profil en long en tractant l’antenne dérrière le véhicule. Elle s’est déroulée sous circulation avec les services d’ASF. L’objectif était de repérer les zones géologiques en complément des sondages.

 

Avantages
- Intervention réalisée au fur et à mesure de l’avancement des sondages (balisage par sections de 300 mètres),
- Gêne très limitée pour les utilisateurs,
- Image complète du linéaire pour la reconnaissance des zones géologiques.



Télécharger
Fiche technique recherche de cavités
Document du 24/06/2016
Plaquette-geotechnique.pdf
Document Adobe Acrobat 393.6 KB